Recherche Menu

THIERRY FONTAINE/CHAQUE HOMME EST UNE ÎLE/VIDÉOSURVEILLANCE

Une exposition à Utopiana, dans le cadre de la 5e édition 50JPG « Caméra(Auto)Contrôle »
Vernissage 17.06.2016
Exposition 18.6-20.7.2016

L’île est une identité unique soumise à l’indépendance,l’autarcie, l’endémie et l’invention.
Chaque homme est une île car chaque humain est un individu insécable, un être imprévisible. Vidéosurveiller c’est interpréter les images d’un film dont chaque instant est imprévisible. Les images de la vidéosurveillance constituent une collection des possibles. A chaque fois un rêve. La disparité des rêves plonge la vidéosurveillance dans l’embarras. Elle ne peut tirer de conclusion. Sauf si l’île fait partie d’un archipel et qu’en cet archipel un accord existe entre toutes ces îles, entre tous ces humains liés par une façon d’agir et de penser. Tandis que l’île offre le rêve l’archipel propose un message. Parfois une révolution.

The island is a unique identity subjected to independence, self-sufficiency, endemism, and
invention. Each person is an island, each human an indivisible individual, an unpredictable
being. To video-monitor is to interpret the images of a film each instant of which is unpredictable.
The images of video monitoring form a collection of possibilities. A dream in each
case. The disparity of dreams plunges video monitoring into a difficult situation. It can’t reach
a conclusion. Except if the island is part of an archipelago and an agreement exists there between
all these islands, between all these humans connected through acting and thinking.
While the island offers dreams,the archipelago proposes a message. And sometimes a revolution

VISITE SUR RENDEZ-VOUS
079 824 93 13

Print